Qui doit investir dans la promotion locale ?

Publié le : 06 décembre 20215 mins de lecture

L’entretien avec Luca Bove de LocalStrategy.it se poursuit. Après avoir parlé de l’importance de la recherche locale, une question récurrente sur ce type particulier de positionnement dans les moteurs de recherche concerne les catégories de produits pour lesquelles la recherche locale est la plus utile.

Jetez un coup d’œil ci-dessous pour voir ce que Luca m’a répondu, dans la troisième interview de la série consacrée au positionnement local sur Google.

Qui a besoin de la recherche locale ?

La géolocalisation tend à être utilisée par toutes les activités (entreprises, organismes publics, établissements d’hébergement, commerces de détail, ….) ayant un ou plusieurs emplacements physiques « ouverts au public » et donc potentiellement aptes à satisfaire des recherches à intention locale de diverses natures : lorsque l’utilisateur recherche une activité spécifique (celle-là et rien que celle-là !): dans ce cas, l’optimisation de sa présence au niveau local améliore l’expérience de l’utilisateur, qui trouve toutes les informations dont il a besoin pour atteindre (même physiquement) ce qu’il cherchait Pour trouver une entreprise (pas une en particulier !) dans une zone donnée : dans les cas où la recherche locale est utilisée par l’utilisateur comme un outil d’exploration. C’est le cas de recherches telles que « plombier à Turin » ou « restaurant à Rome ». Être visible parmi les résultats locaux, suite à ces requêtes thématiques, signifie donner à votre entreprise une grande visibilité qui peut se transformer en un « contact » concret et direct.

Il est évident que certaines catégories de produits bénéficient davantage de la promotion locale que d’autres. Par exemple, pour les hébergements, les restaurants, les pharmacies et toutes sortes de services d’assistance et de secours (mais il existe d’autres catégories), une bonne présence dans les recherches locales est vitale.

Dans ces cas, la moitié du trafic peut même provenir de la recherche locale ! Dans le cas des installations d’accueil/de loisirs, vous pouvez peut-être parler de catégories « locales » par excellence. Ce type de catégorie a une caractéristique forte qui est de s’appuyer sur un très grand bassin d’utilisateurs et surtout un type d’utilisateurs très « profilés », habitués à faire des recherches locales et à utiliser la géolocalisation principalement à l’aide de dispositifs mobiles.

Des statistiques récentes (6th Annual 15miles/Neustar Localeze Local Search Usage – Study Conducted by comScore) ont mis en évidence la manière dont les recherches locales, notamment à partir d’un mobile, varient également en fonction de la « catégorie » de recherche. Et les restaurants sont en tête de liste !

Les catégories qui, d’une certaine manière, font appel à des situations « d’urgence », en revanche, peuvent exploiter l’urgence du moment, le besoin immédiat qu’a l’utilisateur de trouver ce dont il a besoin (c’est le cas des pharmacies, de l’assistance routière, des plombiers, etc.) à atteindre en exploitant la visibilité locale. Dans ces cas, le trafic généré vers le site web par les plateformes géolocalisées peut atteindre jusqu’à 50 % du total !

Pour d’autres activités, ce n’est peut-être pas vital, mais c’est tout de même important, surtout si l’on considère la promotion locale comme un moyen d’améliorer l’expérience des utilisateurs. Parmi les requêtes les plus recherchées par les utilisateurs, on trouve par exemple (surtout dans les recherches mobiles) les heures d’ouverture des magasins, ou les indications sur la manière de s’y rendre. Et il serait dommage de gâcher, juste au stade final, l’expérience d’une personne motivée pour acheter !

La recherche local : comment l’utiliser ?

Dans certains cas, la recherche locale est utilisée avec la marque. Par exemple, vous êtes une grande entreprise de mode, vous avez des centaines de magasins et un site de commerce électronique. Peut-être que certains utilisateurs utilisent le site de commerce électronique comme un catalogue et veulent ensuite acheter dans un magasin physique. Il est ici essentiel d’être présent correctement à la fois sur les cartes et avec un localisateur de magasin optimisé. Enfin, gardez à l’esprit que plus vous vous adressez à des personnes non résidentes, plus le soutien des outils de recherche locaux est utile pour votre activité.

Il convient d’essayer de mieux expliquer : qui vit depuis longtemps dans le même quartier, connaît la plupart des magasins et s’y rend même sans carte. En revanche, le touriste, qui vient de déménager, qui est de passage, a besoin de ces outils pour trouver son chemin hors ligne ! En général, les gens utilisent davantage les cartes dans les grandes villes et moins dans les petites.

 

Création de site web entresprises et e-commerces : pourquoi confier ça à des experts ?
Le concours SEO, la nouvelle arme du marketing digital

Plan du site