Découvrez l’origine de l’alchimie expliquée par Jean Pierre Giolitto,

alchimie

L’alchimie est un concept spirituel qui a fait l’objet de nombreuses études métaphysiques, scientifiques et conceptuelles. Jean-pierre Giolitto a aussi étudié cette notion pour en proposer une nouvelle définition.

L’alchimie selon Jean-Pierre Giolitto

Dans sa conception biblique, l’être humain est avant tout une entité spirituelle qui évolue dans le cosmos. Déchu de cette position transcendantale, il a dû interagir avec les éléments de son environnement. Cette interaction l’a amené à se nourrir d’entités considérées comme impures. Ce qui lui a valu sa nouvelle position de mortel au sein de l’univers. Jean pierre Giolitto expose, dans sa vision, une possible reconnexion avec cet état originel et spirituel. Il s’agit d’une manière d’appréhender la vie conjuguée à des pratiques quotidiennes afin de se lever au-dessus des éléments matériels pour accéder à un état immatériel indiqué par la Bible et propice à l’épanouissement et au bien-être tant recherché dans la société moderne.

L’alchimie : une dimension mystique pour transcender l’ici-bas

Depuis l’Antiquité, notamment dans l’ancienne Égypte et en chine, l’alchimie était considérée comme un art à part entière. La fabrication des métaux s’inscrit alors dans une quête de l’idéal donnant à la métallurgie une dimension à la fois artistique et divine. Cette imagerie sainte trouve aussi sa plus large expression dans la religion, l’astrologie et l’astronomie. Jean-Pierre Giolitto rattache l’alchimie à une connaissance et une osmose plus profonde avec la nature. Cette quête originelle serait, selon l’auteur, le principe-même de la création de l’univers. La reconnexion avec les êtres vivants environnants place l’alchimiste dans une position d’expérimentateur. Ce processus d’expérimentation débouche sur une véritable recherche de soi-même. De manière plus schématique, l’auteur établit la création humaine comme étant le point de départ de l’univers et de l’humanité vers lequel tout doit finir par retourner. Tout ce qui nous reste à faire, c’est de retrouver les points de liaison et de correspondance entre soi et la nature et entre les différents éléments de cette nature.

Le concept de l’alchimie opératoire

Selon Jean-Pierre Gulitto, les entités naturelles dispersées doivent être rapprochées grâce un processus de sagesse fondé sur l’alchimie opératoire. Si la matière est déjà présente, l’alchimiste a pour mission de cogiter sur sa substance spirituelle. Il ne s’agit donc pas d’une observation statique mais d’une manière de se comporter, d’agir et de réfléchir qui peut changer notre rapport au monde et nous conduire à une meilleure approche de notre être intérieur.  Adopter une vision alchimiste consiste à repousser nos propres limites pour accéder à un niveau de compréhension supérieur. Les éléments de la nature sont alors à interpréter d’un point de vue où le matérialisme conduit à la spiritualité. L’aspect matériel des choses doit être dompté et non éliminé, parce qu’essentiel à une compréhension plus en profondeur des interactions de l’univers.